Philippe Pouletty

Philippe Pouletty

Parcours universitaire et débuts dans l'univers de la recherche

Grâce à sa spécialisation en biologie moléculaire, Philippe Pouletty (huffingtonpost) s'impose comme un membre efficace du laboratoire de Stanford dédié à ce domaine de 1986 à 1988. Ainsi, l'ancien interne des hôpitaux de Paris se fait vite remarquer au sein de cette institution. Le jeune interne est major du grand cours d’immunologie générale en 1984. En effet, l'étudiant rejoint un programme sur l'immunologie et la virologie à l’Institut Pasteur de Paris en parallèle de son travail hospitalier. Au cours de son internat, Philippe Pouletty reçoit un soutien financier de l’INSERM pour ses travaux en immunologie. L'étudiant a réellement pu explorer en profondeur cette matière à l’hôpital Saint-Louis.

Principales compagnies soutenues par Truffle Capital

Au courant des défis dans ce domaine, Philippe Pouletty finance deux centres de recherches à fort potentiel de croissance, Deinobiotics et Biokinesis. À travers ces enseignes, Truffle Capital permet d'élaborer une nouvelle catégorie d'antibiotiques et de remèdes contre le cancer. En 2014, la société de capital-risque tenue par le chercheur a formé Diaccurate en s'associant à l’Institut Pasteur. La compagnie spécialisée en biotechnologie ambitionne de produire une nouvelle catégorie de substances pour traiter les malades atteints du SIDA. L'enseigne Carmat s'avère introduite en bourse dès 2010 grâce aux aptitudes de businessman du Dr Philippe Pouletty. Le chercheur a également brillé grâce aux réalisations de cette entreprise en matière de cœurs artificiels.

Outre la cotation en bourse de SangSat, l'entrepreneur place des liquidités dans la société spécialiste de la biotechnologie RedCell Inc. (renommée Conjuchem Inc.) travaillant sur l’effet combiné de substances sur les globules rouges et l’albumine. Courant 1995, Philippe Pouletty a contribué à constituer DrugAbuse Sciences Inc. tout au long de son séjour enrichissant au cœur de la Silicon Valley. La compagnie s'applique à concevoir de nouveaux traitements permettant de combattre l'addiction aux drogues et à l'alcool. Le médecin a notamment fondé Clonatec au début de sa carrière de chercheur. La startup se focalise sur la biotechnologie et incarne l'avant-garde du secteur dans l'Hexagone. Listée au Nasdaq dès 1993, SangSat Inc. a été instituée par Philippe Pouletty grâce à divers brevets personnels. Cet établissement conçu courant 1988 est spécialisé dans la greffe d’organes.

France Biotech comprend plus de 150 compagnies se concentrant sur la biotechnologie et installées dans tout l'Hexagone. L’organisation permet notamment de simplifier les tractations entre les chercheurs et les entrepreneurs. Auprès de l’association européenne des professionnels se concentrant sur la biotechnologie, l’ancien interne est capable d'encourager davantage les jeunes enseignes innovantes. L'administrateur de Truffle Capital a ainsi accepté la place de vice-président d’Europabio entre 2005 et 2009. Ancien major de l’Institut Pasteur, Philippe Pouletty soutient divers évènements contribuant à promouvoir l'univers de la recherche et du business. Le businessman se retrouve par ailleurs désigné président d’honneur de France Biotech depuis 2009. Pour pouvoir stimuler les PME innovantes au niveau mondial, Philippe Pouletty s'est notamment associé au directeur de Microsoft entre 2005 et 2010. Ces diverses coopérations témoignent de ses actions en faveur de la recherche scientifique et de la créativité.

Les articles